Home » Biographie

Biographie

f0195032_17144147871fd901untitled

DSCF1408

Shoko-Nakagawa-with-rat-Pikachu

postJE

o0480067811607809090

o0480064311458778595

o0480064312126427593

o0180032011489361358

Souvenirs de Paris devant la photo d'Eiko

Souvenirs de Paris devant la photo d’Eiko

Nom de scène : 中川翔子 Nakagawa Shôko
Nom réel : 中川しようこ Nakagawa Shiyôko
Surnom: しょこたん Shokotan
Née le 05/05/1985 à Tokyo (Japon)
Groupe Sanguin :
A
Taille: 1,56m
Mensuration: 84 – 58 – 84

10715661_10152707591419293_2085071660_n10672320_10152707582209293_9014025830784025945_n

Née à Tokyo en 1985, fille du chanteur japonais Katsuhiko Nakagawa, elle a toujours baigné dans la musique. C’est notamment grâce à son père qu’elle découvrit la culture « Otaku » : il n’hésitait pas à lui montrer des mangas qui n’étaient pas forcément adapté à son âge avec des scènes assez trashs… Ce qui au lieu de lui faire peur la passionna. Décédé alors qu’elle avait 9 ans, Shoko ne garde pas de grands souvenirs de son père, si ce n’est sa passion pour les mangas et les animes.

Lorsqu’elle était petite, et même par la suite, jeune adolescente, Shoko n’avait pas beaucoup d’amis… La culture Otaku, au Japon (comme ailleurs à cette époque) était plutôt mal vue et incomprise. En contre-partie, elle reporta sa passion sur ses chats, et le dessin.

Sa culture otaque, ne se limite pas aux anime et manga : elle est aussi une grande fan de sentai… C’est après avoir regardé Mirai Sentai Timeranger qu’elle voulut devenir Gravure Idol comme son idole Mika Katsumura. Cette dernière y jouait le rôle de Yuri, le Ranger Rose (sa couleur préférée), Katsumura était notamment connue en tant que Gravure idol avec à son actif plusieurs photobooks et DVDs.

C’est à l’aide de ces livres et dvds que Shokotan se prépara pour le concours de Miss Weekly Shonen Magazine 2002. C’est suite à sa victoire lors de son concours que sa carrière débuta. Après avoir sortie plusieurs DVD en tant que Gravure Idol entre 2002 et 2007, on lui proposa de sortir un single.

L’industrie du disque n’allant pas très fort à cet époque au Japon, son avenir dans la musique restait incertain, cependant « Brillant Dream » parvint en 2006 à se classer #29 du Top ORICON, avec un peu de plus de 10 000 exemplaires vendus. Cette entrée lui a permis d’envisager une suite à sa carrière musicale avec d’autres singles, mais surtout ce qui lui permettra de se faire connaître du monde entier : ses albums de covers d’anisong…

N’oublions pas que Shoko est avant tout une Otaku ! N’ayant pas forcément beaucoup d’amis « IRL », elle décida d’aller sur internet pour trouver des gens comme elle… Elle s’impliqua énormément dans la communauté 2chan (énorme forum japonais où on peut parler de tout) et dans son blog (hébergé depuis Octobre 2003 sur Ameba) sous le pseudo de Shokotan.

Ce fut aussi à cette période qu’elle adopta un nouveau langage, appelé « Shokotan-go » par la communauté 2ch, déformation « kawaii » de plusieurs mots notamment en rajoutant le suffixe -su à la fin… Ainsi Kawaii devient Kawayusu, etc… Ce langage est rentrée dans la culture populaire Otaku à tel point qu’il n’est pas rare d’entre des personnages d’anime parler ainsi.

Grâce à l’impressionnante régularité à laquelle elle postait des billets, mais aussi à son implication dans la communauté Otaque, elle fut rapidement sacré « Queen Otaku » lors des classements d’Ameba. Son blog arrive encore aujourd’hui en tête des blogs les plus consultés.

Ce blog devient son exutoire, l’endroit où elle pouvait être otaku sans qu’on lui reproche quoique ce soit, avant même d’être célèbre. Il lui a aussi permis d’exprimer son amour pour les chats, à commencer par sa préférée : Mamitasu. A ce jour, elle possède plusieurs animaux, dont 10 chats !

Aujourd’hui, Shokotan avec plus de 10 ans de carrières a pu voir bons nombres de ses rêves se réaliser. Elle n’est plus Gravure Idol, mais continue ses diverses activités :

Présentatrice TV : régulièrement dans les émissions Pokémon, elle a eu aussi son émission dédiée sur NicoVidéo « Shokotan no WO »

Présentatrice Radio : Elle anime entre autres, depuis un an, l’émission « Anisong Academy » où elle reçoit chaque semaine des chanteurs d’anisong de tout âge ! Afin de faire partager un peu de sa culture otaku pendant plus d’une heure chaque semaine sur NHK FM.

Seiyuu : Dernièrement Athena dans « St Seiya Omega » ou encore Raiponce dans le film Disney du même nom, elle a aussi prêtée sa voix à l’un des personnages du dernier film de la licence Dragon Ball Z : Battle of Z. Elle double aussi chaque année l’un des personnages (humain ou Pokémon) dans les films Pokémon depuis 2007.

Actrice : Commençant par de petit rôle dans des dramas, elle eu l’occasion de jouer le rôle de Madoka (du manga du même nom) dans un drama/parody pour NicoVidéo, ou encore de jouer dans différentes publicités pour Nestlé, Purina ou encore pour KIRIN avec son idol de toujours Jacky Chan. Récemment, elle interpréta le rôle principal du film déjanté « NUIGULUMAR Z » qui fut notamment diffusé au Canada en VOSTA en Juillet 2014.

Illustratice : Sans réellement en publier, elle souvent parler de son rêve de devenir Mangaka, et quand on voit son compte sur Pixiv, le DeviantArt japonais, ou encore son dessin en live de Sailor Moon à Japan Expo 2014 : on comprend pourquoi !

Chanteuse : Avec 10 albums, dont 4 originaux et plus de 15 singles, plus de 140 morceaux chantées dont plusieurs reprises d’animes connus comme Evangelion, Dragon Ball Z, One Piece etc.

Lors d’une interview, elle a dit que si elle ne devait choisir qu’une seule casquette, ça serait celle de chanteuse car elle a toujours aimé chanté et que maintenant c’est ce qui lui apporte le plus de plaisir.

Créatrice de mode : elle possède sa propre boutique (de 16m²) au second étage de Nakano Broadway, où elle y vend des produits qu’elle a créé. mmts, est une marque déposée en référence au nom de l’un de ses chats « MaMiTaSu », elle a collaboré avec de grandes marques comme BEAMS / Hello Kitty / Evangelion / etc…  Vendu en boutique, et en ligne sur le site de ZOZOTOWN exclusivement pour le Japon, on trouve depuis peu quelques produits sur le site de TOKYO OTAKU MODE en vente pour le monde entier. La marque a fait sa première apparition hors Japon, lors de la dernière Japan Expo (2014), sur le stand de TOM.

Toutes ces activités lui permettent d’en financer une autre, beaucoup moins lucrative, mais tout aussi cher à son cœur : En tant que Neko*Addict, elle possède à ce jour pas moins de 10 chats (sans compter les autres animaux qu’elle a) et soutient activement les associations qui s’occupent des chats errants sur Tokyo. On peut régulièrement voir sur son twitter @shoko55mmts des Re-Tweets d’annonce d’adoption pour les chats. A noter, qu’elle aime tellement ses chats qu’ils ont leur propre blog.

Sa notoriété lui a permis de se produire à Los Angeles (Anime Expo 2008), à Singapour (AFA 2009), en Malaisie (Japan Fest 2012), en France (Japan Expo 2014) mais aussi chaque année depuis 3 ans à Hong Kong, que ça soit lors d’un « Asia Tour » ou pour participer à un event. Elle aime tout particulièrement le Cantonais et elle a amélioré son niveau de langue jusqu’à interpréter une version cantonaise de son célèbre titre « Sorairo DAYS ».

Au delà de tout ça, Shokotan reste une otaku, et malgré son planning chargé, ça ne l’empêche pas de suivre les dernières actualités de ses séries favorites. Elle profite du temps qu’elle passe sur son vélo d’appartement pour jouer, ou regarder des animes.

Parmi ces favoris, on retrouve pour les animes Sailor Moon, Creamy Mami, Jojo’s Bizarre Adventure, Precure, Evangelion, Dragon Ball Z, Pokémon… Mais les jeux ne sont pas en reste avec Dragon Quest, Monster Hunter, Pokémon, Zelda, Puzzle Dragon, Final Fantasy…

Tellement passionnée de jeux vidéos, qu’elle compte son âge en niveau !
Le 5 Mai 2014, elle a donc pu passer au niveau 29 !

C’est aussi une grande passionnée d’insectes, notamment les Cicada, ces sortes de grosses cigales japonaises qui muent en été. Chaque année, Shoko aime utiliser des carapaces vides pour faire des photos avec…

Après la mort de son père, et jusqu’à son décès en 2012 (à l’âge de 90 ans), Shoko vivait avec sa mère, Keiko et sa grand-mère Eiko. Il n’était pas rare alors de voir les 2 femmes veiller sur Shoko lors de ces lives au Japon.

Maintenant, seule Keiko suit sa fille, rien de plus normal puisqu’il s’agit de son manager. Eiko a, tout comme Katsuhiko, beaucoup influencée Shoko dans ses choix puisque cette dernière appréciée écouter des « chansons françaises » traditionnelles comme celles d’Edith Piaf…

Cette influence s’est notamment fait ressentir lorsqu’elle a interprété une reprise japonaise de « L’hymne à l’Amour » lors du ToKyo★ShoKo Land 2014. Shokotan avait d’ailleurs fait part de son souhait de chanter des « chansons » (en français sur son blog).

Lors de sa revenue en Juillet 2014 à Paris, à l’occasion de Japan Expo, elle a dit lors d’une interview que ça faisait environ 5 ans qu’elle souhaitait venir en France pour s’y produire.

D’une part parce qu’on lui avait parlé des otaku français: elle voulait si ils étaient aussi brûlants et passionnés que ce qu’on lui avait dit; D’autre part, pour sa grand-mère, maintenant décédée, souhaitait venir en France et voir sa petite fille reprendre des chansons françaises.

Bien qu’elle ait pu venir en France en 2014, Shoko souhaite y revenir et pouvoir un jour y interpréter une chanson en français comme elle a pu le faire avec Sorairo DAYS. En Octobre 2014, un partenariat entre JapanFM et elle a été annoncé: en effet, Shokotan représentera JapanFM au Japon pendant un an.

 Découvrez l’étendu de la carrière de Shokotan ici >>

 

About

Otaku dès mon plus jeune âge, j'ai découvert Shokotan grâce à Pokémon Sunday le dimanche matin sur TV-Tokyo... Comment resister à celle qu'on appelle "Queen Otaku" ? :) Fondatrice multi-fonctions du fanclub :)

Laisser un commentaire

Membre ? Identifiez-vous !

You are not logged in.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies En savoir plus..

Les paramètres des cookies de ce site sont régler "Accepter les cookies" pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à ce sujet. Ce site utilise des cookies Google Analytics pour mesurer l'audience. Les données collectées ne seront pas utilisées à des fins publicitaires.
Cliquez ici pour vous opposer aux cookies de mesure d'audience de Google

Fermer